Hafer oder ähnlich

Moderator: le_tisserand

Post Reply
walrol
Posts: 257
Joined: Sat 30. Dec 2006, 18:14
Location: France, Moselle (Lorraine)

Hafer oder ähnlich

Post by walrol » Sat 26. May 2012, 18:02

bonjour,

Im Dorf Remoncourt in den Vogesen heiratet im Jahr 1717 der Tiroler Jean LAVOINE. Der originale FN ist natürlich ins franz. übersetzt worden. "L'avoine" entspricht dem "Hafer". FN könnte also HAFER, HAFERKORN oder so etwas sein. Der Schwiegervater ist der Tiroler Heinrich BRAUN aus "Noiremontagne" (= Schwarzenberg im Brengerzerwald), der ebenfalls in Remoncourt niedergelassen ist.
Wer weiss wo es Hafer/Haber/Haberkorn im Vorarlberg gibt, gezieht im Bregenzerwald ?

Merci


Cordialement / Gruß aus Lothringen
Walrol

FredOneillGann92
Posts: 4
Joined: Fri 9. Jun 2017, 14:39
Geschlecht: Männlich

Re: Hafer oder ähnlich

Post by FredOneillGann92 » Sat 10. Jun 2017, 01:34

Bonjour,

Je viens de lire votre message relatif à Jean Lavoine, marié le 16 nov. 1717 à Remoncourt (Vosges) à Barbe Brun, fille d'Henri Brun et Anne Catherine Jacquot. Il est effectivement décrit sur l'acte de mariage par "garçon majeur du Tirol". Les parents d'Henri étaient Jodok Braun (né en 1661) et Maria Ritter, de Oberkaltberg bei Schwarzenberg, Tyrol.

La famille paternelle de ma grand-mère maternelle, Suzanne Lavoine, descend de ce Jean Lavoine/Hans Hafer (?), dont je n'ai aucune autre information biographique que ce qui l'acte de son mariage et les prénoms de ses enfants. Selon vous, comment puis-je trouver ses actes de baptême ainsi que ceux de ses parents ?

Je vous remercie d'avance pour votre réponse.



walrol
Posts: 257
Joined: Sat 30. Dec 2006, 18:14
Location: France, Moselle (Lorraine)

Re: Hafer oder ähnlich

Post by walrol » Sun 11. Jun 2017, 22:01

Bonjour,

Le cas de Jean LAVOINE n'est pas simple dans la mesure où son patronyme originel n'est pas connu.
J'ai supposé dans mon mail qu'il pourrait être celui de HAFER ou HAFERKORN, ces mots correspondant à la traduction littérale du mot avoine. Or, selon mes différentes sources généalogiques consultées aujourd'hui, ces deux patronymes ne semblent pas exister (avoir existé) au Tyrol ! Correspondrait-il alors à celui de KORN (= céréale) répandu dans quelques localités comme Bregenz, Feldkirch, Frastanz, Innsbruck, Koblach ? Les registres paroissiaux de ces localités (excluez Innsbruck) sont en tout cas en ligne sur les sites des Archives du Vorarlberg. Sinon, il faudrait aussi consulter les RP de Oberkaltberg d'où sont originaires les BRUN/BRAUN. Et puis, il reste la piste des actes notariaux des AD 88 sur la période à partir de 1715. Les notaires sont bien plus précis dans les renseignements que les religieux.
Je ne vois pour l'instant pas d'autres pistes à étudier prioritairement.


Cordialement / Gruß aus Lothringen
Walrol

FredOneillGann92
Posts: 4
Joined: Fri 9. Jun 2017, 14:39
Geschlecht: Männlich

Re: Hafer oder ähnlich

Post by FredOneillGann92 » Mon 12. Jun 2017, 11:54

Bonjour,

merci beaucoup pour votre réponse aussi rapide que précise. Je vais poursuivre mes recherches sur vos conseils, et vous tiendrai informé de mes éventuelles découvertes. En parcourant la généalogie des Lavoine, un autre patronyme, Hencquel pourrait être lié aux tyroliens (Henckel?).

Cordialement



walrol
Posts: 257
Joined: Sat 30. Dec 2006, 18:14
Location: France, Moselle (Lorraine)

Re: Hafer oder ähnlich

Post by walrol » Mon 12. Jun 2017, 19:35

Bonjour,

Pour information, les HENKEL/HENGEL/HENGL sont présents à Kufstein au Tyrol, mais aussi à Alberschwende et Dornbirn dans le Vorarlberg. Cette piste se rajoute évidemment aux précédentes.
Je vous signale encore un nommé Joseph LAVOINE, originaire du diocèse de Constance, qui se marie le 20/11/1714 à 88-Bazoilles-et-Menil. Jetez également un oeil sur ce personnage, qui pourrait bien être apparenté à Jean !
Ayant fait une étude approfondie sur l'émigration des bâtisseurs tyroliens dans l'espace alsacien et lorrain, je reste intéressé par un éventuel résultat positif (ou échec !) sur ce Jean LAVOINE.
Bonnes recherches ! :)


Cordialement / Gruß aus Lothringen
Walrol

FredOneillGann92
Posts: 4
Joined: Fri 9. Jun 2017, 14:39
Geschlecht: Männlich

Re: Hafer oder ähnlich

Post by FredOneillGann92 » Tue 13. Jun 2017, 14:17

Bonjour,

concernant Joseph Lavoine, je viens de lire les actes de son mariage avec Barbe Lullier (ou Lhuillier) à Bazoilles-et-Ménil et de son inhumation dans le cimetière de la même commune. Aucune information donnée par ces actes ne permet d'étayer ou de rejeter l'hypothèse qu'il pourrait être le frère de Jean Lavoine. Je vais conserver ces actes et faire une recherche dans les archives du diocèse de Constance sur les parents de Joseph, Martin Lavoine (dont, curieusement, le patronyme a été francisé) et Barbe N(?).

Je vous remercie de m'avoir confirmé l'intérêt de la piste Henkel/Hengel/Hengl, que j'explorerai également.

J'ai eu connaissance très récemment - je n'ai débuté que la semaine dernière ma recherche sur les ascendants germaniques des Lavoine - de votre ouvrage sur l'immigration tyrolienne en Lorraine au lendemain de la Guerre de Trente Ans. Au passage, pourquoi Noiremontagne (Schwarzenberg) est-il indiqué comme une commune du Tyrol sur les actes paroissiaux ? Par simple abus de langage dû à la proximité géographique et culturelle du Vorarlberg avec le Tyrol ? Concernant Jodok Braun et sa femme Maria Ritter, les parents des trois frères BRUN/BRAUN - Johann, Georg et Heinrich -, j'ai relevé dans les archives de Schwarzenberg les baptêmes des sept autres enfants du couple. J'ignore si les garçons sont également partis pour la Lorraine.

Cordialement
F. G.



walrol
Posts: 257
Joined: Sat 30. Dec 2006, 18:14
Location: France, Moselle (Lorraine)

Re: Hafer oder ähnlich

Post by walrol » Wed 14. Jun 2017, 14:53

Bonjour,

Le Vorarlberg, tel qu'il se présente aujourd'hui, ne date que de 1750, donc après le grand mouvement migratoire des bâtisseurs tyroliens (soit principalement 1680 - 1730). Avant cette période, il était constitué de quatre seigneuries, Feldkirch, Bregenz, Bludenz et Sonnenberg, gérées à partir d'Innsbruck par les Habsbourg. La notion de Tyrol du 17 et 18ème s. est ainsi bien plus large que le Tyrol administratif contemporain, puisque les émigrés originaires d'Algovie (Allgäu) méridionale étaient eux également mentionnés comme "Tyroliens" dans les actes de nos régions.
Il était fréquent que plusieurs frères émigrent vers d'autres régions, pas forcément au même moment vu les écarts d'âge, mais aussi en fonction du retour d'information sur le pays d'accueil. Il y des exemples où les contacts avec le pays natal s'exerçait encore 20 ans après l'émigration. Les filières pouvaient ainsi être familiales, mais aussi professionnelles, des maçons faisant venir d'autres maçons du village de départ.


Cordialement / Gruß aus Lothringen
Walrol

FredOneillGann92
Posts: 4
Joined: Fri 9. Jun 2017, 14:39
Geschlecht: Männlich

Re: Hafer oder ähnlich

Post by FredOneillGann92 » Fri 16. Jun 2017, 09:36

Bonjour,

merci pour ces précisions, qui expliquent pourquoi l'adjectif "tyrolien" s'applique indifféremment à des personnes originaires de paroisses situées en Suisse ou Autriche.

J'ai suivi votre conseil au sujet de Joseph Lavoine (né vers 1689 dans le diocèse de Constance, inhumé le 30/10/1759 à Bazoilles-et-Menil) marié à Barbe Lhullier le 3/11/1714. Je ne parviens pas à déchiffrer le patronyme de la mère de Joseph ni le nom de la paroisse ("abbaye"?) du diocèse de Constance où elle et son mari résident à la date du mariage (acte EDPT43/GG_4-5875 photo 18 / Bazoilles-et-Menil). D'autre part, j'ai peut-être trouvé le lien entre Joseph et Jean Lavoine : l'acte de naissance du fils de Jean et Barbe Brun, Joseph, baptisé le 28/09/1718 à Remoncourt, indique que le parrain est Joseph Lavoine, sans indication malheureusement de sa résidence. Cependant, le fait qu'il n'existe pas à cette époque d'autre Joseph Lavoine que celui qui nous intéresse, on peut raisonnablement penser que c'est lui le parrain de son neveu Joseph.

Cordialement,
F.G.



Post Reply

Return to “Vorarlberg”